Comment créer un jardin japonais

Comment créer un jardin japonais

octobre 28, 2020 0 Par admin

Nous aurions tous besoin d’un peu plus de repos, surtout ici en France où nous avons souvent un rythme de vie effréné. Il n’est pas étonnant que les jardins japonais soient de plus en plus populaires. Nous avons tous besoin de paix et de simplicité, et nous sommes de plus en plus nombreux à nous demander comment créer un jardin japonais !

Alors comment créer un jardin japonais ?

Un guide étape par étape pour créer votre propre jardin japonais

Les jardins zen sont une esthétique paysagère associée au mode de vie bouddhiste. Souvent associé à la tranquillité et à l’attention, ce type de conception se retrouve souvent dans les temples et les domaines japonais. Les moines entretiennent les jardins comme une forme de méditation ou de contemplation, tandis que les riches et les rois mettent en valeur leur richesse et leur statut par la somptuosité de leur aménagement paysager.

Le temple Ryoan-ji au Japon est l’exemple le plus souvent cité d’un jardin japonais. Ce lieu de sépulture des empereurs dans le nord-ouest de Kyoto est célèbre pour son énigmatique jardin de rocaille. Dans une zone rectangulaire de taille modeste, cinq ensembles de rochers semblent placés au hasard dans une mer de gravier blanc. Plus d’un million de visiteurs par an viennent s’asseoir et contempler ce paysage aride.

Cependant, les rocailles ne sont qu’un aspect du design zen. Les concepts de tranquillité et de paix de l’esprit sont restés constants, mais les expressions de ces idées ont évolué au fil du temps, illustrées de différentes manières à travers des siècles d’aménagement paysager japonais. Par exemple, les personnes les plus riches ont commencé à ajouter des maisons de thé en plein air pour imiter le voyage vers un lieu de pèlerinage spirituel. À l’extérieur d’une maison de thé traditionnelle, il était de coutume de se laver les mains et la bouche pour se nettoyer avant d’entrer. En conséquence, l’incorporation d’eau en mouvement est devenue un élément de base de ce genre de conception de jardin.

 

Quel est l’objectif de créer un jardin japonais ?

C’est de copier la nature de multiples façons. Par exemple, la roche concassée représente la mer, les crêtes ratissées sont les ondulations, les rochers deviennent des montagnes ou des îles, et les petits arbustes remplacent leurs frères plus grands : les arbres.

Bien que cela semble presque faussement simple, le maître concepteur de jardins Kohei Owatari souligne que tout dans un jardin zen doit en fait être très bien conçu. Il ne suffit pas de copier la nature en miniature. Il faut tenir compte de la nature environnante qui existe déjà et choisir chaque élément avec soin.

Ne faites pas l’erreur d’utiliser la mousse comme couverture végétale ! Bien qu’elle soit souvent associée aux jardins japonais, elle ne convient pas comme couvre-sol dans les régions plus sèches. La mousse est plus adaptée aux environnements humides et pluvieux comme dans le nord de la France.

 

Voici nos conseils :

  • Utilisez toujours de l’eau en mouvement.
    Trouvez un moyen de permettre à l’eau de bouger dans votre jardin. Cela donnera de la vie à votre espace et contribuera grandement à créer l’espace de détente que vous avez imaginé.
  • Ne copiez jamais, soyez unique.
    Utilisez d’autres jardins pour votre inspiration, mais laissez votre esprit créer votre propre version du bonheur du jardin zen.
  • Inspirez-vous de la nature.
    Votre jardin est unique. L’espace autour de votre maison ou de votre entreprise est unique. Laissez votre environnement naturel vous inspirer et vous guider dans votre création.
  • Intégrez la surprise.
    Utilisez des angles bizarres, explorez l’inattendu. L’un des projets de Kohei concernait un rocher qui s’était brisé. Au lieu de le jeter, il a ajouté un remplissage de mousse et a créé un nouveau point d’intérêt pour le jardin. Il expérimente également la combinaison de matériaux improbables et de formes de pierre inattendues.

N’oubliez pas : “Chaque jardin est une œuvre d’art”.
Appliquez des décisions réfléchies à chaque aspect de la conception de votre jardin.

 

 

A lire aussi :