Quand tailler les hortensias ?

Quand tailler les hortensias ?

août 22, 2021 0 Par admin

C’est l’une des attractions de l’été !!! Et oui, voir l’hortensia embellir vos maisons tout en alternant diverses couleurs. C’est l’une des fleurs d’ornement les plus rencontrées au monde. Elle illumine vos jardins par ses fleurs généreuses. Comme on peut le remarquer ordinairement, ses fleurs sont vouées à se faner. Pour assurer une survie de la plante et la production de nouvelles feuilles, il faudra tailler les parties mortes. Au travers de son histoire, de ses caractéristiques et d’éventuelles utilisations, nous allons vous indiquer comment et quand procéder à cette opération. 

 

Que faut-il savoir sur les hortensias ? 

Les hortensias sont des fleurs avec une histoire assez particulière. Aussi, ont-elles des caractéristiques assez spécifiques. Mieux, elles ont un usage médical.

L’histoire des hortensias

Ce fut assez compliqué de maintenir un nom fixe. En effet, c’est Frederik Gronovirus qui donna à cette plante le nom d’Hydrangea du fait de sa forme de coupe. En son temps, Linné utilisera plutôt Gronovirus pour cette plante et Hydrangea en tant que genre. 

Originaire d’Asie orientale, l’espèce la plus répandue est Hydrangea macrophylla. Suite à cela, Engelbert Kaempfer en visite au Japon la découvre puis en fait une description qui sera finalisée par Thunsberg (élève de Linné). Néanmoins, c’est Philbert Commerson qui lui a confié le nom d’Hortensia. Après avoir vécu 4 ans en France, il rencontre cette plante et décide de lui attribuer le nom de Peautia en référence à une de ses amies. Puis il se souvint qu’il avait déjà donné ce nom à une fleur de Madagascar et du le changer en Hortensia provenant d’un surnom intime de son amie. Par la suite, plusieurs scientifiques lui donnaient diverses appellations ayant toutes disparues actuellement. Un compromis fut obtenu entre les appellations de Linné et Commerson : on obtint Hydrangea hortensia.  

Caractères spécifiques des Hortensias

Du règne des plantes, elle appartient à la division des Magnoliophyta. Avec sa sous classe des Rosales, elle figure dans la classe des Magnoliopsida. Son ordre ? Les Rosales. Hydrangea hortensia répond à la famille des Hydrangeaceae. Il existe plus d’une trentaine d’espèces reconnues. Elles ont des caractéristiques variables mais en général se présentent comme suit.

Parfois grimpantes avec des racines adventives, elles mesurent 0,5m à plusieurs mètres. Elle possède des feuilles en opposition les unes aux autres. Mais elles peuvent être verticillées ou tout simplement sans stipules. Avec ses inflorescences terminales, qui se regroupent en cyme, elle possède deux types de fleurs. Les fleurs stériles souvent en périphérie de l’inflorescence sont assez grandes et décoratives. C’est essentiellement pour cela que c’est l’espèce la plus répandue. Tandis que les fleurs fertiles internes à l’inflorescence ne servent pas d’ornement. Le fruit quant à lui n’est qu’une capsule à déhiscence apicale. Les graines sont minuscules. 

 

Culture et entretien des Hortensias

L’Hortensia est un arbuste à fleurs assez vivace. Elle possède un feuillage semi-persistant voir caduc et fleurit en été. Et oui, c’est la star de l’été. A maturité elle peut atteindre 10m. Elle est composée de fleurs pouvant être blanches, roses, bleues ou mauves. Ses diverses nuances décorent les extérieurs de la façon la plus sublime qui soit. C’est ainsi qu’elle vous séduira. Ses couleurs sont en relation avec le sol de culture. Il est donc important d’avoir une idée du pH du sol. En effet, dans un sol basique, les feuilles bleues virent au rose.  Dans un sol acide, elles restent bleues. 

Ensuite, son entretien est assez facile mais elle a un besoin important en eau. Elle est très résistante au froid. Sa culture ne se fait que dans un sol soit sableux, soit rempli d’humus ou encore une terre de bruyère. Vous pouvez la planter dans un bac, un pot, une jardinière ou encore en pleine terre. La plantation en terre et la taille se font généralement de mars à avril puis de septembre à novembre. La floraison arrive au cours de la période de juin à septembre. Vous pouvez l’utiliser sur le balcon, la terrasse, sur une bordure ou encore une haie. Aussi, elle ne supporte pas les grandes chaleurs donc pour son épanouissement elle doit être exposée à mi-ombre. Elle n’aime pas la sécheresse. De ce fait, il faut l’arroser dès que le sol est sec. Dans le même temps, elle ne supporte pas les excès d’eau. 

Enfin, la taille est un geste aisé mais nécessite le respect d’une procédure précise. Vous aurez besoin d’un sécateur et d’un produit cicatrisant. Il faudra raccourcir les rameaux ayant des fleurs fanées en les taillant juste au-dessus de la première paire de bourgeons en partant du haut. Taillez environ 1-2 cm. Idéalement, profitez-en pour lui offrir une silhouette régulière en aérant la touffe d’ornement. Retirez les tiges fébriles ou mal formées au-dessus des bourgeons. Faites ce qu’il faudra pour permettre à l’air de circuler en fait. Sans oublier de supprimer les plus vieilles branches au niveau du pied. Elles sont grosses et surtout cassantes. Passez ensuite le cicatrisant pour les grosses coupes. N’hésitez pas à renouveler cette opération chaque année. Plus l’arbuste est âgé, plus vous pouvez le tailler sévèrement

 

Moment propice pour tailler les hortensias

La taille se fait généralement en fonction de la fanaison des fleurs. Vu que les fleurs fanées ne sont plus décoratives, dès leur apparition, vous pouvez les tailler. Néanmoins, la taille des hortensias s’effectue après la floraison dans les régions tempérées. Par contre, dans celles qui sont assez rudes, il est préférable d’attendre la fin de l’hiver ou le début du printemps. En général, la taille se fait plus précisément lors de deux périodes différentes. 

En automne

Essentiellement, supprimez les tiges mortes et les fleurs fanées sans couper franchement. Cela permettra à la plante de ne pas souffrir des périodes de gelées en hiver. 

En hiver

C’est ici que se fait la taille la plus importante. Préférentiellement durant les deux dernières semaines de février et les deux premières de Mars. Taillez les grosses tiges mortes. Cela permettra d’améliorer la floraison. Aussi même si des branches sont nées après la taille, ne vous précipitez pas en automne pour prévenir l’hiver. 

En ce qui concerne l’hortensia grimpant, aucune taille n’est nécessaire. En définitive, malgré la difficulté de le nommer, un compromis fut obtenu pour Hydrangea hortensia.