Quand tailler les rosiers remontants ?

Quand tailler les rosiers remontants ?

août 21, 2021 0 Par admin

À la fin de la période d’hiver ou lors de la reprise de la végétation, le moment est arrivé de procéder à la taille des rosiers remontants. En effet, cela représente un gage d’une silhouette harmonieuse, d’une généreuse floraison et d’une bonne vigueur. Toutefois, les règles de taille des rosiers diffèrent en fonction du type. Cependant, les principes de base ne changent pas. Ainsi, vous n’avez pas à craindre de faire une taille courte. Tailler les rosiers remontants représente une tâche indispensable pour permettre à ceux-ci de conserver une bonne forme et de rester en parfaite santé afin de fleurir abondamment. Découvrez dans cet article, nos astuces pour savoir à quel moment tailler vos rosiers remontants.

Qu’est-ce qu’un rosier remontant ?

Le rosier remontant représente un rosier dont la floraison se fait depuis le mois de juin jusqu’à la période de gel. Ce cas est le plus souvent observé chez les rosiers qualifiés de rosiers modernes. Dans ce cas, cela peut prendre en compte l’ensemble des rosiers : arbustifs, buissons, grimpants, couvre-sols, pleureurs, tiges ou paysagers.

Quelle est la différence entre un rosier remontant et un rosier grimpant ?

Le rosier remontant à une floraison multiple. Cette dernière se fait suivant des vagues successives allant du mois de juin jusqu’à la période de gel. Par contre, le rosier grimpant quant à lui fait des tiges longues qui lui permettront de se palisser sur n’importe quel support. Bien sûr, on peut avoir un rosier remontant qui n’est pas nécessairement grimpant comme on peut avoir un rosier grimpant qui n’est pas forcément remontant. On peut aussi avoir un rosier grimpant et remontant, qui pousse en hauteur et qui en été donnera des fleurs.

Quand faire la taille des rosiers remontants ?

La taille des rosiers remontants se fait en 3 temps qui se déclinent comme suit :

  • À la fin de l’hiver ou lors du début du printemps selon le climat. Cette taille représente la taille principale ;
  • À l’automne, la légère taille des rosiers remontants permet aussi de réduire la charge liée à la tâche de taille du printemps ;
  • À l’été, il est très important de faire la suppression régulière des fleurs fanées pour pouvoir stimuler la mise en place de toutes nouvelles pousses.

Comment tailler vos rosiers remontants ?

La taille des rosiers remontants suit un principe bien défini qu’il est important de respecter. Tout d’abord, vous devez enlever le bois abîmé ou mort. Ensuite, découper les tiges qui s’entremêlent et les brindilles qui n’apportent rien. Vérifiez aussi que les gourmands ne sont pas sur votre rosier. Faire la conservation de 3 ou 5 branches environ, plus s’il s’agit de rosiers avec de petites fleurs. 

Pour faire la taille proprement dite, il existe plusieurs techniques. On conseille la taille technique seulement quand vous désirez stimuler votre rosier vieillissant à la production de toutes nouvelles pousses et uniquement tous les 3 ans ou 4 ans. Dans ce cas, il est préférable de faire une taille modérée. Pour ce faire, vous devez enlever environ 1/3 ou la moitié de chacune des branches en tenant compte de la vigueur de votre rosier et en prenant le soin de conserver un port en parfait équilibre. Ainsi, soit vous faites la taille à 2 yeux ou 3 yeux au niveau des rameaux les moins forts et à 5 yeux ou 6 yeux au niveau des rameaux les plus résistants. Faites une coupe en biais à environ 0,5 cm en dessus d’un œil orienté vers l’extérieur.

Pour finir, vous pouvez pour plus de précision consulter un professionnel afin d’avoir plus d’éclaircissement à ce sujet.

Comment procéder à la taille d’un rosier post-floraison ?

La taille des rosiers lors d’une nouvelle floraison est très importante. Pour ce faire, il n’y a pas plus simple. En effet, vous devez faire une coupe en biais, en dessus de la toute première ou de la deuxième feuille formée qui se situe sous chacune des fleurs uniques ou d’un groupe de fleur.

Principes de base pour la taille des rosiers

Pendant la période de floraison des rosiers, on supprime les roses fanées de façon progressive. En effet, vous devez faire la coupe jusqu’au tout premier « bouquet ». De ce fait, vous permettez la remontée de la floraison du rosier. En effet, si pendant l’automne vous n’avez pas fait de nettoyage sur votre rosier, il faudra le faire avant de faire la taille afin d’y voir plus clairement. Pour ce faire, enlever les branches mortes, les rameaux un peu trop fins, ceux qui sont inutiles et qui se croisent.

La taille du rosier pendant le mois de février-mars doit se faire seulement quand les bourgeons grandissent et commencent à devenir des pousses. En effet, vous devez patienter pour qu’il n’y ait plus de crainte liée à la gelée, les pousses récentes sont très fragiles et peuvent subir les affres du froid jusqu’à être brûlées par ce dernier. Dans ce cas, on recommande de faire la taille plus tard que tôt.

L’objectif de la taille consiste à enlever autant de vieux bois que possible pour permettre au rosier de se reposer uniquement sur de jeunes branches et disposer ainsi de conduits neufs pour la sève. Faites la coupe en dessus de l’œil tourné à l’extérieur afin d’aérer le centre. Faites une taille en biseau pour ne pas laisser les gouttes d’eau stagner au niveau du bourgeon ou au niveau de la section.

Faites une taille nette et évitez surtout de faire des lambeaux. Il est important de ne pas faire de taille trop courte ou longue en dessus du bourgeon entre 3 mm et 5 mm, le but est surtout de permettre à la sève de monter vers le bourgeon afin qu’il puisse se développer. Pensez à toujours utiliser des outils parfaitement aiguisés et bien désinfectés, ébrancheur ou coupe branche, sécateur. Vous devez tenir l’outil de sorte à tourner le tranchant vers l’intérieur ou vers le bois à travailler. Vous devez veiller aussi à brûler les résidus de coupes si vous disposez d’un incinérateur ou à les emmener dans une déchetterie, car ils peuvent porter des maladies.