Comment tailler un vieux figuier ?

Comment tailler un vieux figuier ?

décembre 23, 2020 0 Par admin

La taille du figuier, comment tailler un vieux figuier correctement :

Après la phase de reproduction, les interventions de taille du figuier seront plus limitées. A partir de là, la taille visera à maintenir l’équilibre végétatif et une bonne production. Les principales opérations pour tailler un vieux figuier sont:

  • Élimination des branches trop vigoureuses ou en mauvaise posture
  • Renvoyer les branches trop hautes et dépourvues de feuilles
  • Retourner les coupes pour rééquilibrer le feuillage
  • Suppression des branches secondaires trop basses
  • Allègement des branches les plus hautes
  • Élimination des branches endommagées ou malades
  • Élimination des drageons basaux

Il est évident que ce type de coupe sera effectué à la fin de l’hiver, lorsque les températures commenceront à être plus douces.

Si vous cherchez des outils pour vous aider à tailler votre vieux figuier alors lit cet article. 

Tailler un vieux figuier est une opération culturelle très importante pour nos arbres bien-aimés. Dans cet article, nous allons approfondir le discours relatif aux opérations d’élagage. Avec les précautions adéquates, cet arbre est l’une des espèces fruitières les plus faciles à gérer, tant avec la taille de reproduction, qu’avec la taille de production, même pour les plus inexpérimentés.

Le figuier a tendance à prendre de manière naturelle une forme globulaire qui, avec des interventions appropriées, est facile à entretenir. Toutefois, cette forme d’agriculture doit être mise en place en guidant la végétation de l’arbre, de manière à ce qu’il ait un échafaudage bas et 3-4 branches principales.

Un vieux figuier atteindra une taille maximale d’environ 4 m. Sa couronne, en revanche, ne fera pas plus de 5 m de large.
Le schéma de plantation à respecter est de 6 m entre les rangées et de 6 × 6 entre les plantes. Cette distance facilitera toutes les opérations de culture ultérieures et garantira que les plantes ne se gênent pas entre elles.

 

Variétés de figuiers

Les figues bifère produisent deux types de fruits : les “fioroni” en juin et les “fòrniti” (ou figues véritables) en août et septembre.
Les variétés uniformes ne produisent cependant pas de florones, mais seulement des fòrniti en été.
Les fruits sont similaires, et étant savoureux et très nutritifs, ils se prêtent à diverses préparations, comme la crocette, le miel de figue ou les classiques figues sèches (que vous pouvez trouver ici).

Dans les variétés de bifère, nous avons un bourgeon mixte au sommet des branches, qui pousse au printemps. La croissance du nouveau bourgeon, à l’aisselle des nouvelles feuilles, forme et développe les figuiers, qui seront prêts à être récoltés au cours de l’été de la même année. Les figues fournies se trouvent donc à la base du germe. Au lieu de cela, vers l’extrémité du même bourgeon, on trouve les soi-disant primordia des florones. Ces primordia ont la forme d’un petit dôme et produiront des florones l’année suivante.
La différence avec les variétés uniformes est que dans ces dernières, les boutons de fleurs ne se forment pas. De la pousse qui émerge du bourgeon mixte présent sur le sommet des branches, vont naître les feuilles qui ne portent que les fleurs. Ces derniers sont toujours récoltés en été de la même année.

La taille du figuier.

L’élagage des arbres fruitiers, ainsi que tout élagage, nécessite toujours l’utilisation des bons outils, afin d’éviter de causer des dommages aux plantes. Le figuier, plus précisément, permet deux formes de taille. Celle de l’élevage et celle de la production.

Le figuier est planté en plantant une tige qui sera surmontée à un mètre de hauteur. De cette tige surmontée près de la coupe se formeront les branches principales et d’autres branches. Ces derniers doivent être laissés en place jusqu’à l’année suivante.
La deuxième année, choisissez les trois branches les plus fortes, qui sont ensuite coupées à la moitié de leur longueur. Si ces branches ne sont pas assez solides, l’opération de raccourcissement sera reportée à l’année suivante. Toutes les autres branches sur le tronc, en dessous du point d’échafaudage, doivent être éliminées. Cette étape est plus facile à comprendre en examinant les chiffres ci-dessous.

Après ces interventions, la plante peut être laissée libre de se développer dans les 2 ou 3 années suivantes. La phase de sélection de la plante dure donc de 3 à 5 ans.
Toutes ces opérations de taille du figuier sont effectuées à la fin de l’hiver, quand le risque de gel est désormais écarté.

 

À lire également :